Je suis passé à Drivy Open

On vous annonçait en septembre dernier que Drivy Open – la technologie qui permet aux locataires de déverrouiller les portes d’un véhicule depuis leur smartphone – faisait son entrée dans 11 nouvelles villes de France. Six mois après ce lancement, on vous propose de partir à la rencontre de Xavier, le propriétaire d’une petite Renault Clio – qui a opté pour Drivy Open en début d’année. L’occasion de revenir ensemble sur ses premiers mois de location.

Le portrait de Xavier

Jeune cadre parisien, Xavier est ce genre de citadin qui a peu à peu abandonné la voiture familiale au profit du vélo (et parfois même de la trottinette!). C’est en toute logique qu’il a décidé de mettre sa voiture en location sur Drivy, puis qu’il a opté pour le système Drivy Open.

Comment avez-vous connu Drivy ?

J’ai connu Drivy au cours d’un enterrement de vie de garçon. Aussi bizarre que ça puisse paraître, c’est en tant que passager d’une location que j’ai fait mes débuts avec la plateforme. J’avais été scotché par l’efficacité du système, on avait trouvé une voiture en dernière minute, et on avait même pu la rendre à l’aéroport.

Pourquoi avoir décidé de mettre votre voiture en location sur Drivy ?

Je vais être honnête, je n’aime vraiment pas les voitures. Je trouve ça trop dommage d’être seul dedans, ou de les voir rester garées dans les rues inutilement. Je me suis dit que je pouvais éviter tout ce gaspillage. De mon point de vue, mettre sa voiture en location ça permet de mutualiser les coûts et de rendre service aux gens qui n’ont pas forcément les moyens ou l’envie d’acheter une voiture. Bref, tout le monde est gagnant !

A quel moment avez-vous décidé d’installer Drivy Open ?

A l’approche de Noël, je me suis pris de passion pour les objets connectés, je crois d’ailleurs que j’ai à peu près tout ce qui existe en la matière à la maison. Quand on m’a parlé de Drivy Open, j’ai tout de suite compris l’atout que la technologie apportait au produit qu’est la voiture. C’est la petite fonctionnalité qui donne l’énorme valeur ajoutée du service.

Quelles évolutions avez-vous observées à partir du moment où vous avez équipé votre voiture ?

Forcément, j’ai commencé par avoir plus de demandes de location, car ma voiture était davantage disponible. Je peux louer ma voiture quand je suis au bureau, par exemple.

Open facilite aussi la gestion des demandes et les débuts de location, car le locataire est guidé par les informations livrées par l’application. L’appli fait le boulot à notre place en quelque sorte !

En chiffres :

  • Aujourd’hui, Drivy Open, c’est plus de 600 voitures équipées en Europe et environ 33 000 journées de location réalisées.
  • Xavier a multiplié ses revenus par quatre sur la plateforme, de décembre et février.

  • Il a réalisé deux fois plus de locations en février qu’en décembre – ce chiffre concorde avec la moyenne des autres propriétaires.

+ D’INFOS :

Je m’inscris à Drivy Open

Comment se passe l’installation du boitier Drivy Open ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *