Les vacances collaboratives, ou une autre façon de voir les choses.

Imaginez des vacances où, par souci d’économie ou par envie de consommer autrement, vous ne feriez appel qu’à des prestations entre particuliers. C’est le cas de Daniel, une personne comme vous et moi, (ça marche aussi pour Daniela, pas de panique). Daniel est parisien, il souhaite partir une semaine à Marseille, au 1er août. Il s’y prend un peu tard dans son organisation mais va finir par trouver son bonheur dans différentes solutions dites collaboratives.

Première étape : se rendre sur le lieu des vacances.

Le train et l’avion, ce n’est pas trop son affaire, il préfère voyager cheveux aux vents avec sa compile musicale « Spécial Vacances » en fond sonore. Pour lui, le trajet idéal c’est taverser des régions, croiser des inconnus tout sourire à l’idée de changer un peu de paysage et compter les kilomètres qui le séparent de ces moment de farniente tant attendus. Mais utiliser sa voiture peut rapidement devenir un luxe pour certaines personnes. Heureusement il existe le covoiturage pour partager les frais et donc voyager moins cher! Avec Blablacar, leader du covoiturage en France, il pourra faire Paris – Marseille pour 50€. Alors que s’il part avec sa propre voiture, cela lui coûtera environ 100€ d’essence et 55€ de péage.

Certes, l’économie est importante, mais le lien social et les valeurs portées par le covoiturage le sont tout autant. « Économies, écologie et solidarité sont les 3 fondements du covoiturage » selon Frédéric Mazzella, fondateur de covoiturage.fr.

Deuxième étape : se loger.

Les chambres d’hôtel sont trop chères pour lui, les locations d’appartement prises d’assaut depuis janvier et, l’idée de planter une tente dans un camping bondé ne l’attire pas plus que ça.  Il va donc chercher d’autres solutions pour être logé, et même très bien logé, à des prix défiant toute concurrence.

Le site airbnb offre la possibilité de loger chez l’habitant pendant qu’il n’est pas là. C’est une solution simple et économique pour plonger directement dans l’univers d’une ville sans se retrouver qu’entre touristes. Daniel louera donc un superbe appartement pour 4 personnes, dans le centre de Marseille pour 365€ la semaine. Il invitera donc 3 de ses amis à passer la semaine avec lui, ce qui leur reviendra à  91€25 par personne. Pour info, ce site est américain et il existe des propriétaires heureux de prêter leur maison dans environ 13 000 villes et 181 pays du Monde. De quoi envisager de partir un peu plus loin que nos côtes françaises pour les vacances prochaines.

Troisième étape : se déplacer.

Une fois le centre historique et le vieux port de Marseille visités, ils pourraient avoir envie de s’évader de la métropole, de marcher sur les traces de Marcel Pagnol à Aubagne, ou de se confronter à la nature sauvage des calanques de Cassis. Mais s’y rendre sans voiture est difficile…

C’est là que Voiturelib intervient. Il s’agit d’un site pour louer sa voiture entre particuliers présent sur toute la France. Il  permet de louer le véhicule d’une personne qui n’en a pas besoin, pour une durée minimum d’un journée et pour un prix en moyenne 40% moins cher que les loueurs professionnels. Ils pourront donc sillonner les routes de bord de mer au volant d’une Peugeot 206 à 180€ la semaine donc 45€/pers. La location sur Voiturelib comprend une assurance tous risques et une assistance 24h/24 en cas de panne ou d’accident, de quoi s’évader un peu, l’esprit tranquille.

Quatrième étape : se restaurer.

Après une longue journée à se dorer la pilule, la faim devrait se faire sentir. Pour s’offrir un bon plat local, sans atterrir dans des attrapes touristes pas forcément cher, mais pas forcément bon non plus, rendez-vous sur Super Marmite pour commander, à un vrai marseillais,  un plat qu’il aurait cuisiné et mis en vente sur le site.  Super Marmite c’est le 1er réseau social de proximité pour partager vos petits plats maison.

Économies réalisées.

Soit une économie de 356€ pour une offre similaire en ayant juste le déclic de consommer différemment, de préférer l’usage à la possession et d’avoir confiance en ce mouvement novateur et alternatif qu’est celui de la consommation collaborative.

1.Comparateur de prix d’hotel:http://www.0800marseille-hotels.com/fr/hotel-marseille.asp?id=1707
2.http://www.elle.fr/City-guide/adresses/Nice/Le-Gaspacho

 



2 réponses à “Les vacances collaboratives, ou une autre façon de voir les choses.

  1. Julien dit :

    Euh,
    Il y a comme un problème dans votre démonstration, en effet si on va sur marseille avec sa porpre voiture, on ne s’amuse pas a en louer une sur place donc -62€/personne pour la colonne de droite.
    De plus si on y a avec sa voiture, alors alors généralement on partage les frais avec les 3 autres personnes que l’on emméne (soit 155/4 = 38.5) soit -116.5 pour la colonne de droite. Soit un total de 372€ par personne, certe cela revient toujours moins cher.

    En fait a y regarder de plus prés, on s’apercoit que en mixant les deux (cad prendre sa propre voiture puis se loger chez l’habitant) ça revient nettement moins cher. Mais bien évidemment cela ne va pas dans le sens de votre site.

    Par contre il faut noter que dans le cas ou on voyage seul on en couple, les solution covoitureage + autopartage sont à mon avis trés compétitives.

    • Nina dit :

      Bonjour Julien,

      en fait, dans la première étape Daniel fait appelle à covoiturage.fr en tant que passager donc n’a plus de voiture une fois arrivé à Marseille.

      Mais sans se lancer dans des calculs et des hypothèses infernales, le but premier de cet article était de faire découvrir ces sites au plus grand nombre et mettre en évidence les économies qu’ils permettent de réaliser. Et sur ce point, on peut dire que la mission est réussie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *